La plongée sous-marine est un sport à part, et qui peut sembler mystérieux. Mais le mystère n’est-il pas souvent attrayant ? Pour en apprendre plus sur cette discipline, j’ai eu la chance de rencontrer Loïc, jeune moniteur de plongée membre d’un club de plongée sous-marine.

-X : Salut Loïc ! Avant tout, pourrais-tu te présenter brièvement ?

-L : Salut ! Je voulais te remercier pour cet entretien, je trouve vraiment chouette que tu me donnes l’opportunité de faire découvrir ma passion ! Moi c’est Loïc, j’ai 25 ans et je suis moniteur dans un club de plongée sous-marine qui est situé dans le Haut-Rhin.

-X : C’est avec plaisir ! Pourrais-tu rapidement nous présenter cette passion ?

-L : Alors la plongée sous-marine est une discipline sportive à part entière. C’est un sport aquatique, dans lequel les pratiquants vont utiliser des équipements leur permettant de descendre dans les profondeurs et d’y respirer. La plongée se pratique aussi bien en eau salée qu’en eau douce, et en extérieur comme en intérieur.

-X : En intérieur ? Tu veux dire en piscine ?

-L : Exactement ! L’entrainement en piscine est une étape indispensable. C’est là que l’on va perfectionner ses nages, apprendre à s’équiper, comment se comporter et communiquer sous l’eau. On y apprend également des manœuvres et techniques : vider son masque, partager son oxygène avec un camarade en difficulté, faire une remontée assistée en cas d’urgence …

Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir également des cours théoriques avec mon club, pour le passage des différents niveaux.

Avant de devenir moniteur, j’ai dû passer une série de « niveaux de plongée » et de certifications, qui sont l’équivalent d’examens théoriques et pratiques. Pour la partie théorique, on apprend à calculer le temps que l’on peut passer à une profondeur donnée ou quel temps sera nécessaire pour éliminer l’azote de notre sang.
Cela comprend de la physique, une bonne partie de mathématiques et de la biologie, car on sera au contact d’environnements qui pullulent de vie, que l’on doit connaitre et respecter !

-X : Je vois que tu en parles avec ferveur ! Qu’est ce qui t’as motivé à la base à devenir moniteur ?

-L : En fait depuis petit j’adore l’eau (ça peut paraitre bizarre dit comme ça) et j’étais longtemps membre d’un club de natation. En grandissant, je ne voulais pas continuer la natation au niveau compétitif, et j’ai découvert la plongée car mon club utilisait la même piscine que celle où j’avais natation.

Je m’y suis inscris et y ai vraiment pris goût ! C’est vraiment un sport qui me procure des sensations uniques, grâce auquel j’ai pu partir à divers endroits du globe pour découvrir de magnifiques fonds marins.

J’ai choisi en grandissant de devenir moniteur car j’avais vraiment envie de transmettre ce que mes mentors m’ont appris au cours de ma formation. Je trouve le contact avec les jeunes très enrichissant et j’apprends beaucoup à leurs côtés. C’est simplement génial de leur faire découvrir la plongée. D’ailleurs si n’importe qui souhaite se lancer, ou simplement faire un baptême, n’hésitez pas !