Génération 3.0 : Je laisse la place aux jeunes

 

Parce que les jeunes talents de demain sont les étudiants d’aujourd’hui, je leur laisserai donc très souvent la parole !

Ce seront des interviews très courtes, et la plupart du temps je rencontrerai ces nouveaux talents autour d’un café (bon, plutôt d’une bière parce que j’aime vraiment pas le café, mais ça, c’est un détail). Ils me parleront de leur parcours professionnels, de leurs envies, angoisses, et projets qu’ils mettent en place.

L’intérêt est de montrer « l’avant-projet », comment on fait pour y arriver.

Montrer que tout le monde peut le faire, parce que ces jeunes ne sont pas si différents de vous et moi. Ils ont la soif de réussite.

Je veux vous montrer qu’avec un peu de volonté, vous aussi vous pouvez y arriver.

 

Pour ma première interview, je tiens à vous présenter la jolie Lisa. Elle nous vient de Marseille, et exceptionnellement on fait « une interview virtuelle ». Parce que c’est une super nana et qu’elle tient un blog culturel que je veux vous faire absolument connaître.

 

1

Si j’avais été sur place, Lisa m’aurait amené au café Le Passédat, qui se trouve sur la terrasse du MuCEM (le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ouvert en 2013 et qui se trouve près du Vieux Port de Marseille) « pour avoir une vue imprenable ». Je l’aurais suivi avec plaisir.

Nous ferons comme si cette interview s’était réellement passée (parce que le cœur y est !)

On commence l’interview. Je prends un chocolat chaud, parce qu’il est un peu tôt pour la bière. Elle opte pour un café.

Présente-toi en quelques mots, lui demandai-je.

« Je m’appelle Lisa, j’ai 20 ans et j’habite à Marseille. Je suis en troisième année d’histoire de l’art à Aix en Provence. Je suis étudiante la semaine, et employée de supermarché le week-end. Pas facile de tout gérer ! »

(J’acquiesce, ce sont les aléas de la vie d’étudiant, on connaît tous ça !)

Je lui demande maintenant s’il y a une période en Histoire de l’Art qui lui plait plus. Elle semble répondre sans hésiter qu’elle est clairement « dix-neuviémisme » (et elle rajoute un clin d’œil, entre historiennes de l’art, on se comprend ! Le XIXe siècle, c’est la période du romantisme, du réalisme suivi de l’impressionnisme, et de tous ces mouvements en -isme qui sont bien sympas !), même si elle rajoute qu’elle aime « à peu près tout, de l’Italie renaissante à l’expressionnisme allemand ! Ce n’est pas très original, mais j’adore le mouvement romantique ».

Un artiste ? Sans hésiter, elle répond : « L’artiste romantique allemand Caspar David Friedrich » J’approuve.

2

Caspar David Friedrich,
Wanderer above the Sea of Fog, 1818
Source: WebMuseum

 

On se trouve au MuCEM, ou du moins sur sa terrasse, et c’est justement là que Lisa a fait plusieurs de ses stages en médiation. Elle rajoute également qu’elle a fait un stage en maison de ventes chez Damien Leclere et qu’elle donne un coup de main souvent « La Galerie », galerie d’art (logique) à Allauch, une commune près de Marseille.

3

Si j’ai voulu absolument la rencontrer, c’est parce qu’elle tient un blog dédié à l’Art  : Les Chroniques de l’Art (L’Art, pas très académique).

 

C’est drôle, intéressant, complet et varié. Bref, tout le monde s’y retrouve, des fans d’anecdotes aux férus d’exposition et tout ça écrit avec une plume légère et personnelle. Lisa, c’est un peu un souffle jeune dans le monde vaste de l’Art. Et je l’adore pour ça !

Et justement je voudrais savoir : Comment cette idée de blog t’est-elle venue ? « Sur un coup de tête, en première année, alors que je bossais un exposé sur La Vénus d’Urbin. J’ai eu envie de raconter l’histoire plutôt cool de ce tableau à un plus large public que celui de ma salle de TD: j’ai donc ouvert le blog ! J’ai pas mal évolué depuis cet article. » Son style a certes évolué, mais les sujets sont toujours autant intéressants. Celui sur le film Monuments Men par exemple m’a carrément donné envie d’aller le voir au cinéma (plutôt que d’attendre de pouvoir le télécharger. Pas de commentaires).

6

Qu’est-ce qui t’intéresse le plus dans Les Chroniques de l’Art ? Parce que, mine de rien, un blog ça demande beaucoup de temps et d’énergie, et entre la rédaction et la mise en page, y a des trucs moins cools que d’autres à faire !

« J’adore faire des recherches sur un sujet, j’écris un maximum de choses dans un carnet et ensuite je passe à la rédaction, qui est ma partie préférée. » Elle me confie : « Ca peut aller très vite ou me prendre plusieurs jours, ça dépend, je suis assez perfectionniste et je peux bloquer sur des petits détails ».

Et récemment, toute nouvelle nouveauté, Lisa a également ouvert une chaîne Youtube, en annexe du blog : « Je trouve ça génial de pouvoir m’exprimer sur un nouveau format, ça change ! Youtube, c’est plus dynamique. J’adore monter une vidéo, même si on y passe des heures entières ! ». On espère que ça va marcher pour elle ! Le sujet de sa première vidéo ? Son avis sur L’Oeuvre d’Emile Zola (que je n’ai pas fini, honte à moi).

 

5

Un truc drôle à nous raconter ? Lisa nous confie qu’elle trouve ça marrant quand les gens réalisent que c’est elle qui tient le blog, même si elle avoue avoir assisté à des moments gênants. « Maintenant avec les vidéos les gens voient mon visage, alors fini l’incognito ! »

Notre entrevue va bientôt se terminer. Je lui demande quels sont ses projets. Elle répond qu’ils sont encore flous. « Mon impératif est d’avoir sa licence et de trouver un Master de recherche » (et c’est ce qu’on lui souhaite).

Elle espère également continuer le blog et sa chaîne Youtube et les améliorer. « On verra où ça me mène ! »

Un conseil à donner à ceux qui voudraient faire comme toi (être étudiante, faire des super stages, tenir un blog culturel et avoir un super sourire) ?

« Tout le monde peut ouvrir un blog, mon conseil est de ne pas hésiter et foncer ! C’est ça qui est génial : ça permet de rencontrer des personnes, ou d’avoir certaines opportunités, alors il ne faut pas s’en priver ! Après, le mieux, c’est la régularité, mais je ne suis pas la mieux placée pour donner ce conseil » rajoute-t-elle en rigolant.

 

Et bien, c’est la fin. Ce fut court et très constructif. J’ai écris mon article en même temps qu’elle répondait à mes questions, mais c’est tout comme si j’avais été avec elle, et que j’avais bu mon chocolat chaud.

Pour finir, je lui ai demandé de nous conseiller un évènement culturel à Marseille (pour ceux qui auront la chance d’y aller !). « Cet été, j’ai adoré l’expo FUTURS de la Vieille Charité et le spectacle sur la Renaissance aux Carrières de Lumières, à voir ! »

 

Une citation ? Celle de Shakespeare, « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs »

 

Merci Lisa de t’être prêtée au jeu et d’avoir répondu aux questions ! C’était notre « première jeune talent » et bientôt, il y en aura d’autres à découvrir …

 

Sa page facebook
La rejoindre sur Youtube