Ils sont de ceux qui ne peuvent s’empêcher d’aider les autres, l’association créée par Gaëtan BELLAMAMMER et Joël HERIVAUX nommée « Courir pour un cartable by beauval » s’est illustrée récemment à travers des évènements particuliers que je vous laisse découvrir.

 

Ces deux pères de familles, l’un professeur des écoles et l’autre travaillant dans le domaine de l’énergétique, se sont rencontrés au club d’athlétisme de Meaux. (ACPM). Ils ont eu cette idée qui s’est révélée résolue en la création de leur association en septembre 2017, à savoir, de fournir leur aide aux enfants en difficultés à travers la France mais aussi à l’étranger.

Et c’est avec efficacité que les deux protagonistes amassent des fournitures scolaires dans le but de les redistribuer avec une certaine méticulosité car il est indispensable que l’association les délivre en mains propres comme me l’a assuré Gaëtan dans notre entretien. Ce projet est novateur dans le sens où il va chaque année changer de pays en ce qui concerne les dons. C’est dans cette optique que leur première région aidée sera une zone du Maroc à deux heures de Ouarzazate où se trouve un village berbère.

Une première course a été organisée autour d’un parc de Meaux avec un trajet de 40km (soit presque un marathon) sur une boucle de 500m qui a rassemblé une quinzaine de personnes. Le second évènement en préparatif de leur actuelle plus grosse réussite a été de courir 100km sur une boucle de 5km, ils m’ont d’ailleurs raconté que c’est quasiment cinquante personnes qui les ont accompagné tout au long du parcours sur plusieurs kilomètres à chaque fois.

 

C’est avec courage et abnégation que Gaëtan et Joël ont entamé un nouveau périple le 24 février dernier entre Meaux et Reims (105km) ! Ces deux athlètes passionnés par la course à pied depuis longtemps étaient préparé pour cet événement grâce aux différents faits évoqués plus au-dessus ainsi que leur participation aux différents cross auquel a participé leur club. L’arrivée à Reims a suscité des retombés énormes pour l’association. C’est en effet des promesses de 100kg de fournitures scolaires engendrées au final de cette étape, car d’après eux, la réussite de cet évènement leur a ouvert l’appétit… C’est d’ailleurs devant une enseigne de restauration que leur course s’est arrêtée au pied de l’université de Reims où plus d’une centaine de personnes les attendaient avec 60 cartables remplis de fournitures scolaires.

Cette participation toujours plus forte au fur et à mesure de leurs efforts les a poussée à reprogrammer un parcours entre Meaux et Paris sur la matinée du 31 mars avec le but de voir le plus de participants possible.

C’est dans cette optique que cette nouvelle échéance sera ouverte à tous mais également ouverte aux éventuels cyclistes intéressés. A noter qu’il est possible également d’appliquer la formule « Run & Bike » qui consiste à utiliser un vélo pour deux pour mieux se préserver !

Il est aussi possible de voir arriver un événement encore plus fou qui consisterait d’effectuer le trajet Meaux – Marseille sans l’aide de Blablacar… mais en allant voir leur page Facebook, vous découvrirez tout cela bien plus en détails !

Il est possible de voir l’impact de tout cela, car d’après les deux bienfaiteurs, c’est 50 écoliers qui seront armés d’un cartable en France et 150 au Maroc. Car comme disait Nelson Mandela : « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ».