Charles Manson, ce nom ne vous est sûrement inconnu, et c’est normal puisque c’est l’un des plus célèbres meurtrier de ce siècle. Décédé le 19 novembre dernier de causes naturelles à l’hôpital de Bakersfield, il a notamment tué Sharon Tate, la femme de Roman Polanski et a commandité divers meurtres avec les membres de la « Famille », la secte hippie qu’il a constitué dans les années 60. Comment Charles Manson à su devenir le meurtrier le plus craint par certains et le plus admirés par d’autres ?

 

Son enfance difficile

Il né en 1934 d’une mère prostituée et alcoolique et d’un père qui prend aussitôt la fuite, Charles Manson est placé chez son oncle et sa tante dès ses 5 ans puisque sa mère ira en prison pour vol à main armée. Lorsqu’elle sort, son problème d’alcoolisme n’étant pas réglé, il est placé dans une école spéciale dans l’Indiana. Ses démêlés avec la justice commence à ses 14 ans lorsqu’il se fait arrêter pour vol dans une épicerie, et va par la suite enchaîner les séjours en maison de correction (notamment dans l’Indiana Boys School ou il avouera avoir subi une agression sexuelle). Les médecins le jugeront « agressivement antisocial » à ses 16 ans, puis un traumatisme psychique et « une grande sensibilité blessée par une absence d’amour et d’affection » à ses 18 ans.

Il se marie en 1957  et a un enfant. Mais sa femme le quitte lors de son incarcération suivante. En 1958, il tente de devenir proxénète et est incarcéré pour l’émission d’un chèque sans provision.

 

1966 : Création de « La Famille »

A ses 32 ans, il fonde un mouvement hippie appelé « La Famille ». Dans cette secte, Manson se définit comme le nouveau Christ, et puise les fondements de la secte dans certains passages de la Bible, mais surtout dans les chansons  qui composent l’Album blanc du célèbre groupe les Beatles. Il conçoit une prophétie selon laquelle les Noirs allaient bientôt dominer les Blancs et ils se tourneraient vers lui pour diriger leur nouvelle nation. En août 1969, pour précipiter la réalisation de cette prophétie, il demande à quelques-uns des membres de sa communauté d’aller commettre des assassinats dans les beaux quartiers de Los Angeles, meurtres dont il voulait ensuite faire accuser les Noirs.

Cette secte comportait entre 30 et 50 membres selon les périodes, principalement des jeunes femmes, et se situait dans une grotte puis dans plusieurs ranchs, dont le Spahn ranch où le propriétaire qui était un vieillard les logeaient gratuitement contre des faveurs sexuelles. Ils vivent de trafics de drogues et de vol, drogues que la « Famille » consomme sans modération. Plusieurs enfants naîtront au sein du groupe, les femmes étant des esclaves sexuelles.

 

La vague de meurtres de « La Famille »

La série de meurtres commença le 9 août 1969, lorsque Manson voulu se venger du producteur de musique Terry Melcher en l’assassinant chez lui, puisque ce dernier avait refusé de produire Charles Manson qui voulait se faire connaître dans le milieu musical. Des membres de la secte pénètrent donc dans la résidence où il était censé vivre, sans savoir que ce dernier avait récemment déménagé, laissant sa maison à Roman Polanski et sa femme Sharon Tate, qui était enceinte de 8 mois. Des invités étaient présents au moment des faits. Tous les occupants sont abattus et tués, à l’exception du gardien qui n’entend rien car il écoute de la musique. Le mot « pig » («cochon») est écrit avec le sang de Sharon Tate sur la porte d’entrée.

Le lendemain, d’autres adeptes de la secte assassinent Leno et Rosemary Labianca, un riche couple californien. Trois autres membres vont tuer Gary Hinman qui était le professeur de musique que Charles voulait soulager d’un supposé héritage de 21 000 $ le 25 juillet 1969. Ils sont suspectés d’avoir commis bien d’autres meurtres, notamment celui de Donald Shea.

Le procès de la « Famille Manson » sera le plus long et le plus coûteux de l’histoire judiciaire des États-Unis.

Bien que Charles Manson n’ait pas été lui-même présent sur les lieux des meurtres, il sera déclaré coupable le 25 janvier 1971  pour avoir dirigé les assassins, et condamné le 29 mars de la même année à la peine de mort. Cette sentence est changée en une peine de prison à vie après l’annulation des peines capitales par la Cour suprême avant 1972.

Dès le premier jour de son procès qui s’ouvre le 15 juin 1970, il arbore une croix incisée sur le front avec un couteau, pour signifier qu’il s’est rayé de la société. Plus tard, ses disciples en liberté, en signe de loyauté, marqueront également leur front avec un « X ». Puis il transforme ce « X » en crois gammée. Par provocation, il fait sa première apparition publique avec la croix gammée à l’occasion d’une interview spectacle qu’il donne au journaliste Tom Snyder pour l’émission Tomorrow de la NBC le 13 juin 1981.

En novembre 2014, l’administration pénitentiaire de Californie annonce qu’il a obtenu une licence de mariage et qu’il va se marier avec une jeune fan de 26 ans, Afton Burton. Le 11 février de l’année suivante, Charles Manson annonce que le mariage est finalement annulé car il s’agissait d’un plan macabre pour profiter de sa notoriété. Selon certaines sources, sa femme espérait construire un mausolée en l’honneur du prisonnier, à sa mort, et en faire payer l’entrée.

Le 1er janvier 2017, Charles Manson est conduit en urgence dans un hôpital de Bakersfield pour être opéré après des lésions intestinales et une hémorragie interne, mais il est jugé trop faible et renvoyé en prison cinq jours plus tard.

Admis à nouveau dans un hôpital de Bakersfield le 15 novembre, il serait mort de causes naturelles dans cet établissement en Californie le 19 novembre 2017 à l’âge de 83 ans.

 

Un prisonnier admiré

Charles Manson comptait, comme la plupart de prisonniers célèbres, de nombreux admirateurs. Il recevait environ 200 lettres par mois, il avait un site géré par Afton Burton, qui restera sa plus grande admiratrice. Elle l’appelle presque tous les jours et lui rend visite le week-end. Elle passe surtout son temps libre à mettre à jour plusieurs sites sur Manson, dont « Manson direct« , destinés à le réhabiliter. Elle souhaite le faire sortir de prison en expliquant qu’il n’aurait rien à voir avec les meurtres d’août 1969. Des objets du tueur sont également mis en vente comme des peintures de Manson signées,  des dessins qu’il réalisait dans sa cellule, ou encore ous pourrez aussi vous procurer des vinyles de ses chansons, des vêtements à son effigie ou des textes expliquant « sa réalité » et développant ses idées sur l’écologie, tout cela sur internet.

La célèbre star Marilyn Manson, qui ne cache pas son admiration pour le tueur puisqu’il utilisera son nom de famille comme nom de scène, ira enregistrer son album Portrait of an American family en 1993  dans la maison où Sharon Tate a été assassinée.

 

Avec un début de vie chaotique, Charles Manson entre directement dans l’instabilité sociale et émotionnelle qui le conduiront à devenir un meurtrier sans pitié détesté et admiré.

Si jamais vous voulez en savoir plus sur la vie de Charles Manson et plus particulièrement lors de son mouvement hippie, la série Aquarius vous raconte comment était « La Famille », avec des policiers à sa trace, donc le rôle du policier principal est joué par David Duchovny (X-Files, Californication).