Le fitness est définit par notre belle Catherine comme un mode de vie, une habitude à prendre à manger sainement en faisant du sport à côté, autant musculation que cardio. Notre « fitgirl » strasbourgeoise originaire de Mulhouse dans le sud de l’Alsace a 22 ans et est en 5 ème année de médecine dans le but de devenir médecin généraliste (médecine du sport, ostéopathie). Son lieu de prédilection est sa salle de sport qui est basic fit situé à faubourg nationale près de la gare dans laquelle elle paie 20 euros par mois, ce qui n’est pas chère du tout. Elle considère sa salle de sport comme sa deuxième maison, elle s’y sent comme chez elle. Le fitness est apparu dans sa vie il y a seulement un an après avoir commencé un régime depuis le mois de mars 2016, comme la plupart des filles elle ne se sentait pas bien dans son corps, dans sa peau mais s’est heureusement très vite rendu compte qu’un régime est loin d’être la bonne solution et c’est pourquoi elle a commencé à pratiquer le fitness en Aout 2016.

Suivit par 20 000 personnes sur intragram en seulement un an, le nombre d’abonnés ne cesse de grimper, notre fitgirl à l’alsacienne promet un bel avenir. Contrairement à d’autre elle ne le cherchait pas du tout. Au jour d’aujourd’hui elle reçoit de nombreux messages allant des personnes qui l’a remercie pour ses conseils et la motivation qu’elle peut transmettre aux autres ce qu’elle trouve très touchant jusqu’à des gros lourds qui lui demanderont si elle va bien en plaçant un « t’es bonnes » pour certains qui suit juste après. Ce qu’elle regrette en revanche c’est de ne pas avoir le temps de donner tous les conseils qu’elle pourrait transmettre et d’être peu active comparé à d’autres fitgirl françaises.

La salle de sport est devenue très vite une passion, désormais elle essaie de faire 6 séances par semaines mais en raison de ses études elle a tendance en période de révision, d’examen ou de stage à y aller 4/5 fois mais ne fait jamais moins même si elle n’a pas le temps ! Avant de commencer cette discipline elle a dans son enfance pratiquée l’équitation mais a dû arrêter lors de son emménagement à Strasbourg, elle essaie d’aller nager tous les dimanches matins lorsque le temps lui permet et a anciennement fait 9 ans de natation synchronisé.

Toutes les parties du corps sont importantes à travailler, pour les hommes qui ont tendance à travailler uniquement leur bras attention à ne pas avoir un haut du corps énorme et des jambes d’enfant et inversement pour les filles qui veulent un énorme popotin. Concernant Catherine, elle travaille chaque partie de son corps répartie sur plusieurs séances, les muscles fessiers sont ceux qu’elle sollicite le plus car elle estime qu’elle a du retard à rattraper à ce niveau-là sur ces quadriceps qui sont quant à eux, très musclé. Ses séances commencent par une « pré-fatigue » au moment de l’échauffement car le muscle qui va travailler le plus est celui qui a été fatigué avant, son souhait est d’obtenir une silhouette harmonieuse. En ce moment même ce qu’elle préfère c’est travailler le haut de son corps, en particulier les épaules, malgré cela, l’entrainement qu’elle pratique le plus est le bas du corps (fait environs tous les trois jours). Sa petite astuce est de faire des squats en « gobelet » (tenir le poids devant elle comme si elle tenait un gobelet entre ses deux mains) car cela travaille mieux ses fessiers. Comme toutes les filles elle rêve d’une taille fine, pour cela elle conseille le gainage dans le but d’obtenir un ventre plat en travaillant les transverses mais met aussi l’accent sur ce qu’elle appelle les « tirages verticaux » pour développer un V sur le dos, ce qui donne une taille en forme de sablier. Tenant à préciser que chaque personne réagit différemment a chaque entrainement car la génétique joue énormément, et joue encore plus chez une femme que chez un homme. En d’autre terme, attention à ne pas se morfondre sur les photos d’autre personne car chaque corps réagit de façon différente, à un rythme différent.

Côté alimentation,

elle ne bannit pas les boissons gazeuses tel que les sodas car elle compte toutes ses calories pour garder le côté muscu très diet. Au petit déjeuner elle recommande de faire des pancakes ou de porridge mais n’a pas la notion de sucré/salé alors cela lui arrive aussi de manger salé le matin tant que cela reste saint. Il faut compter 2gr de proteine et 0,8gr de lipide par poids de corps et le reste en glucide. Au contraire, il faut essayer de limiter les produits laitiers ainsi que l’alcool malheureusement, et bien évidement éviter de partir dans les excès (fast food, etc..). Pour le reste on peut se permettre de rester flexible tant que cela rentre dans les macronutriments (protéine, lipide, glucide), manger sainement est tout simplement une habitude à prendre.

Concernant les conseils que l’on pourrait donner, si l’on ne sort pas de son canapé mais qu’on se plaint, on a que ce que l’on mérite au final (on ressemble à ce que l’on mange). Si l’on ne trouve pas le temps, c’est juste une question de concession, on trouve toujours le temps si on le veut vraiment sachant qu’après une journée bien remplit il reste facilement 3 ou 4 heures avant d’aller dormir, donc au lieu de se poser devant la télé et regarder de la téléréalité ou autre stupidité, on va à la salle ! Pour ceux qui désire commencer, il faut bien se renseigner et oser s’y mettre et découvrir par soit même, avec le temps cela vient tous seul et la gêne en arrivant à la salle de sport disparait toute seule. Y aller avec une amie qui s’y connait est une bonne idée pour éviter d’être trop perdu et si tu penses que les gens te regarde de travers c’est uniquement dans ta tête, au bout d’un mois les autres auront l’habitude de te voir et ça passera tout seul !

Concernant les compléments alimentaires et autres, j’ai abordé le sujet des « gélules minceurs » que l’on voit partout à la télé ainsi que sur les réseaux sociaux et la réponse est sans appel : « ce sont des voleurs, des femmes sont mal dans leur peau et feront tous pour perdre du poids, ces marques là en profite, au bout d’un moment tu fais tous pour vendre ». Même chose pour les thés minceurs, certes ils détoxifient le corps mais sans miracle, il aide uniquement le métabolisme à 2%, il n’y a pas secret, il faut que la diet soit bonne et faire du sport. Sans nouveauté : on ne peut pas rester chez soi à manger des chips et avoir le corps de nos rêves.
Ensuite nous venons aux compléments alimentaires, notre fitgirl  les considère pas comme un complément mais comme une dinde par exemple, elle n’en prend pas forcément après chaque entrainements, cela dépendra des envies et conseille de manger à 80% des vrais aliments autres que la Whey. Si l’entrainement et la diet ne sont pas propre, il n’y a aucun intérêt à prendre un complément, la Whey à juste un coté économique car elle n’est pas chère et est pratique car elle s’emporte partout, elle est aussi « fun » car on peut cuisiner plein de choses avec tel que des pancakes ou des smoothies.

Ses modèles dans le fitness sont uniquement des américaines, on peut relever Hannaoeberg (instragram) qui est la fille à qui elle aimerait ressembler et qui s’assume avec un taux de masse grasse qui n’est pas hyper bas (attentionon ne dit pas ici qu’elle est grosse bien sûr, juste qu’elle n’est pas complétement sèche) ce qui donne un aspect naturelle qui rends très bien ! Elle recommande aussi Hunnybunsfit (Instagram) qui donne de très bon conseil.

Si vous désirez suivre notre belle Catherine, voici ses réseaux sociaux:

  • Instagram: catherinefitness
  • Facebook: Catherine Fitness
  • Mail: Catherine.fitnessfr@gmail.com