Eh oui, si vous êtes un adepte des soirées concerts bas-normandes vous reconnaîtrez ces visages, puisque ceux-ci ont déjà écumé les scènes françaises et même gagné un tremplin Inrocks Labs !
Mais pour aller à l’essentiel nous allons faire simple et reprendre les mots des protagonistes en juin 2016 : « Bow Low s’arrête […]. Voici Cannibale notre nouveau projet » !
Le nom de ce projet annonce d’emblée la couleur, les 5 musiciens repartent dans une aventure encore plus affirmée. L’attente a été de courte durée puisque dès Février 2017 ils attaquent fort avec un album « No Mercy for Love » signé chez Born Bad Records, un bon label français comme on les aime qui a notamment signé La Femme.

Le mélange des genres est envoutant. L’album démarre avec le titre éponyme, le clavier est digne des Doors. Peu à peu les rythmes tropicaux s’installent et on comprend l’idée derrière ce nom. « Mama » nous rappelle pourquoi on aime tant les solos de guitares fuzzy du garage rock. Outre la diversité des instruments, les chœurs apportent une réelle fraîcheur et richesse aux morceaux déjà très enjoués de mélodies. Après l’écoute des 12 titres on garde le sourire au visage quelques temps. L’expérience du rock exotique psychédélique vous fera voyager très loin près de l’équateur.

Vous pourrez retrouver Cannibale en live le 19 mai à Nantes au Chien Stupide, le 26 mai au Havre au Tetris, Le 27 mai au Beymard au festival d’Olt , le 10 juin à Nancy au festival Stereolithe et le 2 juillet au Biches festival de Cisri St Rubin.

Facebook : https://www.facebook.com/Cannibalemusic/
Site : https://sites.google.com/site/jesuiscannibale/
Pour acheter l’album : http://shop.bornbadrecords.net/album/no-mercy-for-love