Après mon séjour à Melbourne, le vent m’a finalement ramenée plus au nord de la côte est australienne. Après un petit séjour sur Sydney, je suis remontée petit à petit dans le Queensland, en passant par Byron Bay et la Gold Coast, pour finir cette aventure en Australie avec la ville de Brisbane.

La ville doit son nom à Sir Thomas Brisbane, le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud de 1821 à 1825. Comme Sydney, Brisbane a eu pour vocation première d’être une colonie pénitentiaire. Fondée en 1824 à Redcliffe, à environ 28 kilomètres du centre-ville actuel, la colonie pénitentiaire de Brisbane fut ensuite déplacée en amont. Les premiers colons libres purent enfin s’installer à Brisbane en 1842. En 1859, la scission du nord de la Nouvelle-Galles du Sud donna lieu à la création du Queensland, dont Brisbane devint la capitale.
On peut noter par ailleurs que la ville joua un role capital pour les forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale, en servant de quartier général au général Douglas MacArthur qui commandait les forces alliées du sud-ouest du Pacifique.

Brisbane en 2 mots

Brisbane est la capitale et la ville la plus peuplée de l’État du Queensland, au nord est de l’Australie. Située à environ 950 kilomètres au nord de Sydney, elle compte pas moins de 2 270 000 habitants.
Brisbane a su se développer grâce à l’exportation maritime de ressources naturelles (charbon, argent, plomb, zinc…), mais elle constitue également un important centre touristique, étant proche des stations balnéaires de la Sunshine Coast au nord et de la Gold Coast au sud.

Son histoireLa ville doit son nom à Sir Thomas Brisbane, le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud de 1821 à 1825. Comme Sydney, Brisbane a eu pour vocation première d’être une colonie pénitentiaire. Fondée en 1824 à Redcliffe, à environ 28 kilomètres du centre-ville actuel, la colonie pénitentiaire de Brisbane fut ensuite déplacée en amont. Les premiers colons libres purent enfin s’installer à Brisbane en 1842. En 1859, la scission du nord de la Nouvelle-Galles du Sud donna lieu à la création du Queensland, dont Brisbane devint la capitale.
On peut noter par ailleurs que la ville joua un role capital pour les forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale, en servant de quartier général au général Douglas MacArthur qui commandait les forces alliées du sud-ouest du Pacifique.

Ses incontournables

South Bank Parkland : Situé au sud de Brisbane, comme son nom l’indique, ce quartier de Brisbane est un coin un peu plus paisible et moins « busy » que le reste du centre ville. On le rejoint en traversant le Pont de Victoria, le long du fleuve. Une grande roue trône au milieu et à ses pieds on peut prendre le classique selfie avec les lettres de BRISBANE. Un peu plus loin, un véritable lagon artificiel a été crée. Petit point de rafraîchissement idéal pour les journées caniculaires.

Story Bridge : Sur la rive opposée, vous pouvez venir admirer l’immense Story Bridge qui domine au dessus du fleuve. Il es encore plus impressionnant de nuit lorsqu’il est éclairé.

Les jardins : Comme chaque grande ville Australienne, Brisbane possède aussi ses jardins botaniques. Le long du fleuve, ces derniers ne manquent pas de charme. Plus petits que ceux de Sydney ou Melbourne, ils sont néanmoins impressionnants avec des arbres gigantesques, des bassins d’eau et des fleurs exotiques.

Musée du Queensland : Non loin de South Bank, on peut le trouver à côté des galeries d’art. Sur plusieurs étages, il expose toutes les espèces animales (oiseaux, insectes, animaux marins) présentent dans le Queensland.

Galeries d’art du Queensland : Pas aussi impressionnante que celles de Victoria, elles sont cependant très belles aussi et mettent en avant la culture aborigène australienne, absente dans la plupart des autres lieux culturels que j’ai pu visiter.

Son climat

Le Queensland est un véritable eldorado pour les personnes en quête de chaleur. Même en hiver, les températures restes douces et le temps est relativement sec. Cependant le Queensland est une région habituée à être frappée par des cyclones et qui connaît souvent des dégâts (ce qui fut le cas durant mon séjour, arrivée quelques jours après le passage d’un cyclone).

L’ambiance

Brisbane est une ville qui bouge beaucoup. Les rues sont toujours remplies de chanteurs et autres musiciens. Cependant, cette ville a su conservée une certaine simplicité que l’on ne retrouve pas à Sydney ou à Melbourne. Sans en faire trop, Brisbane nous émerveille, Brisbane nous fait rêver, Brisbane nous illumine, par sa simplicité et son authenticité.