Que ce soit dans la rue ou sur internet, vous avez sans doute vu une des œuvres de Banksy. Cet artiste est une véritable référence en matière d’art urbain, pourtant, il dissimule très bien son identité en préservant son anonymat. Il serait originaire Bristol au Royaume-Uni et se nommerait Robert Banks ou Robin Gunningham.

Depuis 1992, il détourne les objets urbains grâce à différentes techniques comme le pochoir, la peinture ou même la sculpture.  Ses œuvres peuvent paraître humoristiques et légères. En réalité, Banksy laisse paraître toujours une pointe de second degré et un véritable message, bien souvent politique.

Décrit comme un antimilitariste, un anticapitaliste et un libertaire, il utilise des personnages assez décalés : des enfants, des rats, des singes, des célébrités pour faire passer ses messages. Il met également en scène des policiers et des soldats.

Artiste engagé, il essaye de provoquer et choquer pour faire réfléchir la société. Notamment grâce au projet « Santa’s Ghetto » par lequel il tente de redonner de l’espoir aux palestiniens et aux israéliens en dessinant sur le mur de séparation.

 

Image via www.wikipedia.fr

Beach Boys, près de Bethléem, 2005.

A propos de ce projet, il raconte une anédocte assez poignante :

« – Un vieil homme : Avec vos peintures, vous embellissez le mur.

Moi : Merci.

Le vieil homme : On n’a pas envie qu’il soit beau, on le hait ce mur, rentrez chez vous. »

 

Même s’il est toujours dans l’anonymat, sa renommée n’est plus à faire. Certaines de ses œuvres entrent dans les plus grand musées : comme le MoMa, le Tate Britain ou encore le Louvres. En 2010, Banksy réalise un film « Exit Through the Gift Shop » (« Faites le mur ! » en français) et dans la même continuité, il sort son ouvrage « Walls and Piece ».

www.allocine.fr

Si vous voulez réellement comprendre Banksy, son but, la portée de ses créations et leur impact, son film et son livre en sont un très bon aperçu. Pour en savoir plus sur l’artiste : http://www.banksy.co.uk/ !