« Je vends, je troque, je donne toutes vos données personnelles. » Voilà ce qu’aurait pu être la devise commerciale du géant américain aux 2 milliards d’utilisateurs dans le monde.
Facebook doit faire face ces derniers mois à de nombreuses critiques. On lui reproche sa mauvaise gestion des données personnelles et la propagation de fake news sur sa plateforme.

Le réseau social a d’ores et déjà perdu 80 milliards de dollars depuis l’éclatement du scandale « Cambridge Analytica » au mois de mars dernier.

*« Cambridge Analytica » : Entreprise spécialisée dans la communication stratégique et l’influence politique ayant récupérée sans le consentement de ses utilisateurs des millions de données personnelles via Facebook en vue d’influencer l’élection présidentielle américaine de 2016 en faveur de Trump.

Marc Zuckerberg convoqué par le Congrès, a dû prendre ses responsabilités et venir répondre en personne aux questions des députés américains sur la fuite des millions de données personnelles collectées par la plateforme.
Le président du parlement européen, Antonio Tajani a également invité ce dernier à s’expliquer devant l’assemblée européenne. « Facebook a besoin de clarifier devant les représentants de 500 millions d’Européens le fait que les données personnelles ne sont pas exploitées pour manipuler la démocratie. »

Ce scandale relance le débat sur la protection de la vie privée et plus particulièrement sur la collecte des données personnelles. Le hashtag #Deletefacebook s’est imposé parmi le plus influent sur …. Tweeter.

Avez-vous/Allez-vous boycotter Facebook ?

Camille – 23 ans étudiante : Certes le scandale Facebook peut porter à réfléchir ! Cependant pour ma part je ne me sens pas réellement concernée par l’utilisation de mes données en ligne, je n’ai rien a caché ! Je ne pense pas non plus me désinscrire de Facebook. Les réseaux sociaux ont également des bons côtés. Facebook par exemple est un annuaire mondial. C’est vraiment efficace pour rester en contact avec la famille ou retrouver des amis d’enfance ».

Victor – 25 ans livreur : « La façon dont Facebook gère nos données personnelles est un énorme problème. J’ai abandonné les réseaux sociaux depuis plus de deux ans déjà. J’étais contre l’idée de ne plus avoir de contrôle sur les informations que je mets en ligne. Il faut savoir que lorsque vous postez une photo ou vidéo sur la plateforme, elle ne vous appartient plus. Ce genre de scandale devrait être le déclic pour vous désinscrire une bonne fois pour toute. »