Article : OLO

Histoire

Ajvar vient du mot Havyar qui veut dire oeuf de poisson salé. Le mot partage l’étymologie avec le caviar. Au XIXème cette recette était très populaire le long du Danube mais la demande était beaucoup plus grosse que l’offre. Les restaurants ont alors opter pour une solution alternative : l’Ajvar rouge.

L’Ajvar a un goût huilé et bien nutritif.

 

 

Pot d’Ajvar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ajvar se prépare entre le 20 septembre et le 11 octobre, et heuresement que le goût est excellent car la préparation est longue et dure. Pour faire un ajvar de qualité il est primordial d’avoir un bon climat.

Ajvar, lutica (en cyrilique : лутица) et malicano (en cyrilique : малиџано) font partie de la catégorie zimnica (en cyrilique : зимница) c’est à dire des produits que l’on consomme en hiver.

 

Ingrédients : Poivrons, sel, huile et on peut rajouter quelques gousses d’ail.

 

 

Préparation

La premiere étape est de laver les poivrons puis les nettoyer avec une serviette. Puis on prend les poivrons pour les disposer sur une grande poêle qu’on fait brûler jusqu’au moment où la cuisson sera bonne pour les mettre dans un sac plastique ou dans un seau.

On continue la recette en épluchant les poivrons pour ensuite enlever les graines. Nous marquons une pause car on laisse les poivrons égoutter pendant une nuit.

Les poivrons doivent être broyer pour qu’on puisse les faire frire dans une énorme casserole.

via macedoniancuisine.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une quantité de 20 kg de poivrons on rajoute 1 L de l’huile de tournesol. On verse d’abord la moitié de l’huile pour que ça chauffe puis rapidement on ajoute les poivrons. Il ne faut pas attendre trop longtemps car l’huile risque de cramer. On mélange le tout avec une longue cuillère en bois à feu doux. Pendant le mélange, on rajoute le reste de l’huile. Dès que les poivrons sont en ébullition , c’est prêt !!!

Certaines personnes rajoute un peu de sel avant de verser les poivrons liquides dans des pots chaud. On peut éventuellement rajouter encore un peu d’huile.

 

J’espère que vous avez lu l’article le ventre plein car c’est une recette qui fait saliver !