Entre la Suisse, l’Allemagne et la Franche-Comté, s’épanouit une petite contrée de culture germanique, aux paysages chatoyants et aux traditions aussi fortes qu’authentiques, le Pays du Sundgau.
Moins connue que sa cousine la tarte flambée, la carpe-frite est la spécialité incontournable du Sud de l’Alsace, le Sundgau. Star de la région, elle est assaisonnée, puis panée à la semoule de blé, avant d’être frite dans l’huile. Elle est généralement accompagnée de frites, de salade et d’un bon verre de Riesling. Un régal pour les yeux et les papilles !

A l’image de la célèbre route des vins et désireux de faire connaître les traditions locales, pas moins d’une trentaine de restaurants traditionnels se sont regroupés au sein d’une association « Sundgau, route de la carpe frite ».

Le restaurant « A La Couronne » situé à Carspach est une véritable institution de la cuisine alsacienne. Les traditions et le savoir faire se perpétuent depuis plus d’un siècle. Ce temple de la friture, actuellement géré par Dominique HARTMANN est le fruit d’une entreprise familiale de cinq générations.

Contrairement à nombreux concurrents, le restaurant ne propose que des produits frais. Les carpes sont livrées vivantes par une exploitation piscicole située à 10 kilomètres, puis tuées et préparées avant chaque service. 500 kilos de carpes sont ainsi cuisiné chaque semaine.
Les frites proviennent de pommes de terre qui sont elles-mêmes cultivées et récoltées par le gérant du restaurant avec l’aide de certains employés.


Les Sundgauviens, très attachés à leurs traditions culinaires, viennent essentiellement à « A La Couronne » pour y manger des carpes.
La carpe frite à défaut de ne pas s’être exporté dans le reste de la France , a su séduire outre-Rhin. De nombreux Suisses et Allemands traversent la frontière pour venir y déguster ce mystérieux poisson d’or .