1/ Pouvez-vous présenter ?

Je suis Jean-Christian, fondateur de Digital Vidolé France qui édite les Livres Vidolé. Je suis, de base, spécialiste en communication 360, jumelé avec une formation en production et réalisation de films.

Je me suis finalement orienté en documentaire à une époque et aujourd’hui je suis dans l’univers ludique et éveil des enfants.

2/ Comment avez-vous eu cette idée ?

Je parcourais Instagram (sur lequel je suis presque H24 lol) et je suis tombé sur des publicités de livres personnalisables pour enfants et j’ai voulu en faire cadeau à ma fille. Arrivé à l’étape du choix des histoires, j’ai réalisé qu’aucune d’entre elles ne me parlaient, elles étaient muettes lol.

Chacune des histoires disponibles était trop imprégnée du style et de l’environnement européen, ce qui était normal.

Je voulais autre chose pour ma fille je voulais un livre qui se rapprochait davantage de notre culture.

C’est le même ressenti qu’elle a eu quand je lui en ai parlée et qu’elle a vu les histoires. Touché par sa déception, je voulais donner à ma fille ce qu’elle réclamait : un livre qui réunirait ses origines, son identité ainsi que cette chaleur propre à l’Afrique qu’elle connaissait déjà.

Sans mesurer l’ampleur de ma réponse, Je lui dis spontanément : « Ok ma fille, je vais créer un livre pour toi ». C’est à ce moment précis, que l’aventure Vidolé a commencé.

3/ Quels sont vos autres projets en cours ?

J’ai associé une bonne et vieille amie à moi, Arlette avec qui on évolue avec plein de projets plein la tête. Dans nos histoires, ce sont des souvenirs de notre enfance à nous deux, du coup l’Afrique de l’ouest : la Côte d’Ivoire, le Togo et le Bénin pour moi et le Bénin pour Arlette.

Vous imaginez donc qu’il nous reste une grosse partie de l’Afrique à faire et aussi des Antilles.

Notre projet à moyen terme donc est d’explorer les autres régions de l’Afrique noire et d’en révéler les subtilités quotidiennes dans nos autres tomes.

Autre chose toute aussi importante, c’est de pouvoir être autonome côté imprimerie et pouvoir donc réduire les délais d’impression de chaque livre.

Interview de Jean-Christian de Lima (Fondateur de Digital Vidolé)