Le printemps c’est les fleurs, les belles journées ensoleillées, les pique-niques, les vacances de Pâques eeet.. le moment où tu réalises que tes exams arrivent dans quelques jours/semaines.

Alors même que tu étais plus concentré sur la prévision de tes vacances d’été: trouver le festival avec les meilleures programmations ou le job qui te rapporterait le plus d’argent les vacances de Pâques sont passées et tu as totalement zappé ton programme de révisions et tes bonnes résolutions. Si tu te reconnais dans tout ça continue à lire parce que voilà une petite liste de dix raisons pour lesquelles tu vas te retrouver à bosser au dernier moment pour tes exams.

Parce que même la météo était clairement contre toi
Dès le premier week-end des vacances , tu avais troqué ton manteau contre une petite veste, mais ta motivation n’était pas encore perdue. Mais le pic de chaleur… Eh oui toi aussi tu faisais partie de cette masse qui s’est ruée dans les parcs pour faire des pique-niques, boire une bière au soleil, ou tout simplement se poser. Tu pourras dire qu’un des multiples dangers du réchauffement climatique, c’est la déroute de notre jeunesse.
Parce que tout les line-ups (programmations) de festivals commencent à sortir
Eh oui été rime avec festivals! Mais comme tu n’as pas les moyens d’aller shaker ton booty à Coachella (de toute façon c’est plein d’arrivistes) mais que cela ne réduit pas pour autant la liste de bons festivals: tu cherches… encore et encore… et tu finis par avoir gâcher toute une après-midi en ayant au contraire allongé ta liste.

Parce que tu voulais trouver un job d’été
Parce qu’en préparant tes vacances d’été, tu t’es rendu compte que ton compte bancaire ne pourrait pas suivre. Du coup, entre tes révisions et la nécessité de renflouer tes poches, le choix était vite fait. Et après avoir envoyé à tous les magasins de prêt-à-porter que tu connaissais, tu commences à envisager l’été au rayons frais du supermarché à côté de chez toi.

Parce que faire une liste de ce que tu dois faire ce n’est pas assez
À chaque fois tu te répètes que tu vas arrêter de faire des grands plans de redressement de ta vie parce que de un, tu ne t’y tiens jamais, et de deux quand tu retombes dessus ça te déprime encore plus parce qu’il n’y a jamais de tâche que tu as faite à tant.

Parce qu’il y a toujours un(e) pote pour te dire « mais t’inquiète on a encore largement le temps »

Ce(te) pote c’est cel(le)ui qui est capable de t’envoyer un message avant ton exam pour te demander de sortir. Parce que tu ne comprends toujours pas pourquoi le mois d’avril passe beaucoup plus vite que les autres.
C’est un fait. Je n’ai pas besoin d’en dire plus que ça.
Parce que tu as oublié qu’entre les vacances et les exams tu as quand même des trucs à faire
Eh oui parce que ce serait beaucoup trop facile sinon, mais non si toi tu connais le principe du contrôle continu, je te soutiens, si tu fais partie  de ces gens qui n’ont que les partiels à la fin du semestre… je te soutiens aussi.
Parce que tu avais pleins de séries à rattraper…
Oui parce que comme par hasard c’est à ce moment que tu te rappelles de tous les épisodes que tu dois rattraper, et même si tu n’as aucun épisode à rattraper ton cerveau fonctionne comme ça: «Tiens, je crois que je n’ai jamais vu les derniers épisodes de Charmed moi… »

(…Ou à commencer, si tu as fait l’erreur de t’abonner à Netflix. Je ne sais même plus à quel moment j’ai pu penser que c’était une bonne idée de m’abonner à un truc qui représente juste un concentré de distraction)
Parce que tu t’es découvert une passion pour la politique
S’intéresser aux élections présidentielles ce n’est pas critiquable, mais en revanche ça devient un petit problème quand tu préfères parler pendant 3h sur  l’importance du vote, plutôt que d’ouvrir tes bouquins.
Parce que tu es étudiant et que dans tout les cas pendant ta semaine de révision ton corps sera composé à 60% de Redbull/Vitamines/ Café/ Cocaïne au choix.

Enfin bref on garde espoir c’est bientôt fini.